OBSKURE

V/A New Dark Age vol. 1
.:: 2003 :: Strobelight Records ::.

A l’image des célèbres « Gothic-Rock » à leur époque, Strobelight Records tente, avec ce New Dark Age, de rassembler tous les nouveaux talents de la scène Batcave/Death-Rock/Goth-Rock internationale. Et exceptées quelques fautes de goût, force est de reconnaître que le pari est réussi. Pas moins de 34 groupes sont réunis ici sous la bannière du label autrichien, et dans un format 2CD. Bien que la majorité des groupes ne soient pas signés, et soient plutôt inconnus des néophytes, d’autres sont là pour attirer le client, comme Penis Flytrap, The Last Dance, Ikon, Murder At The Registry, Bloody Dead And Sexy, Chants Of Maldoror, ou encore le groupe du boss de Strobelight : Kiss The Blade. Outre ces quelques pointures, on réécoute certaines perles, comme l’excellent side-project des géniaux Phantom Limbs, à savoir Black Ice (un mélange détonant de Siouxsie et de Bauhaus). Mais aussi nos amis de Tragic Black enfin à l’honneur sur un disque européen, ou Frankenstein, l’entité Death-Rockabilly comprenant des membres de Christian Death/Faith & The Muse. Mais on découvre aussi un nombre impressionnant de groupes méconnus, mais à la qualité indéniable. Pour preuve, la « modern-Batcave » de Smiling Goth, à faire pâlir Fear Cult de honte. L’electro minimalisticogothique de Culture Reverse donne un gros coup de pied au derrière de toutes ces formations electroclash à la mode, et le gothic-rock des excellents Bats In The Belfry, bien qu’en panne d’originalité, n’a pas à rougir face à la musique de Sisters Of Mercy. Certaines formations présentes ici sont même vouées à devenir cultes, comme notamment les Californiens de DeSade ou encore New Days Delay, à suivre de très près. Au final, on se retrouve avec une compilation d’excellente facture, qui laisse présager du meilleur pour le volume 2 qui risque fort de casser la baraque… Une critique négative cependant, mais pourquoi avoir choisi un groupe comme Trespass, à la musique fade, pompeuse, et imbibée jusqu’à la moelle de tous les clichés, pour représenter la France ? Alors que notre pays renferme des petits bijoux à l’image de Violet Stigmata… Outre ce petit détail, vous pouvez foncer les yeux fermés, vous ne serez pas déçus…