OBSKURE

MURDER AT THE REGISTRY
Filed: '93 - '03
.:: 2003 :: Strobelight Records ::.

Murder At The Registry est un groupe évoluant depuis 1988 au sein de l’underground, et qui a sorti nombres d’autoproductions de qualité. Le nouveau label Strobelight Records a donc eu l’excellente initiative de regrouper tous les travaux du groupe sur un seul et même album, afin que ces titres ne tombent pas dans l’oubli général… Dès le premier morceau, « Cupido » (un titre de Rozz Williams), le ton est donné, l’ensemble sera death-rock, ou ne sera pas. Et aussitôt le deuxième titre commencé, il faut bien avouer que cela est fort plaisant. Certes, la voix ressemble à si méprendre à celle de Rozz Williams, certes, les guitares typées death-rock sont d’une banalité déconcertante, mais voilà, l’émotion est là, et l’auditeur ne peut s’empêcher d’accrocher aux compositions extrêmement bien rôdées du groupe. Tellement bien rôdées qu’on se demande parfois si tout cela n’a pas été piqué dans un carton de B-side de Christian Death… Flatteur. Que ce soit par la tristesse de « Blessed Curse », par les guitares vengeresses de « The Stolen Photograph » ou la rythmique Batcave de « Death Passion », on ne peut s’empêcher d’adhérer pleinement, et à toujours en vouloir plus, ce qui est le cas, puisque les 16 morceaux présents satisferont votre soif de musique. Même si on ne saisit pas toujours l’évolution dans la musique du groupe au travers les années, force est de reconnaître que rien ne vient ici faire de l’ombre à l’album, alors pourquoi bouder son plaisir ? Surtout lorsqu’on sait que Murder At The Registry travaille actuellement sur de nouvelles compositions…